L2 droit : comment la réussir ? (en 2020)

Un célèbre dicton affirme que « la L1, c’est pour savoir si l’on est fait pour la fac ; la L2, c’est pour savoir si on est fait pour le droit. » C’est vrai que la 2e année de droit est une année qui n’est pas facile, non seulement en raison de la technicité des matières étudiées mais aussi en raison du rythme soutenu qui y est imposé. Pour autant, est-ce une année impossible ? Loin de là, je te rassure. C’est une année comme toutes les autres, avec son lot de difficultés. Dans cet article, je vais te donner les 3 règles d’or pour réussir ta L2 droit.

1re règle d’or : travailler la méthodologie du commentaire d’arrêt

L’exercice phare de la 2e année de droit est le fameux « commentaire d’arrêt ». Tu peux être amené à en faire dans chacune des matières principales de la L2 : droit des obligations, droit pénal ou encore droit administratif…

Alors, en quoi ça consiste ? On te donne une décision de justice et tu dois expliquer, analyser et donner un point de vue critique sur l’arrêt. Tu dois notamment réaliser un plan en 2 parties 2 sous-parties, avec des intitulés bien soignés. 

réussir L2 droit

L’exercice peut faire peur. Cependant, ce n’est en réalité que le prolongement naturel de l’exercice de la fiche d’arrêt. D’ailleurs, l’introduction de ton commentaire d’arrêt est composée d’une accroche et… d’une fiche de décision de justice. Il est donc fondamental que tu saches parfaitement réaliser une fiche d’arrêt.

En tant que correcteur de copies, je peux t’affirmer que si la fiche d’arrêt n’est pas correctement réalisée dans l’introduction du commentaire, tu ne pars pas avec des points d’avance (bien au contraire…). La maitrise de la méthodologie de la fiche d’arrêt est donc primordiale pour obtenir de bons résultats. 

S’agissant plus spécifiquement du commentaire d’arrêt, il est généralement attendu de toi que tu te focalises sur 3 points principaux tout au long de l’exercice : 

  • Le sens de l’arrêt : expliquer la décision de justice, la solution donnée et les différentes thèses en présence.
  • La valeur de l’arrêt : donner un point de vue critique sur la décision de justice.
  • La portée de l’arrêt : situer l’arrêt dans un contexte législatif, jurisprudentiel et doctrinal. 

2e règle d’or : lire de la doctrine

Ensuite, la 2e règle d’or est liée à la précédente. Il s’agit d’une habitude que tu dois insérer dans ton emploi du temps (déjà très chargé). En effet, pour réussir ta L2 droit, il me semble essentiel que tu te mettes à lire de la doctrine. 

Qu’est-ce que c’est déjà la doctrine ? La doctrine, c’est l’ensemble des avis, points de vue, commentaires et autres analyses donnés par les professeurs de droit et par les praticiens du droit (avocats, magistrats, notaires…). 

La doctrine se retrouve principalement dans les revues juridiques, lesquelles sont accessibles sur Internet (mais aussi à la B.U.). Pour accéder à ces revues doctrinales, tu dois généralement te connecter via ton intranet et aller dans la bibliothèque numérique. 

Le conseil que je peux te donner par rapport à la doctrine : c’est d’aller lire – le plus souvent possible – les articles publiés dans les revues dans les thématiques qui te concernent (c’est-à-dire pour les matières de L2).

Je t’en conseille principalement 2 :

  • Le « Recueil Dalloz » (éditeur : Dalloz ; abréviation « D. »)
  • La « Semaine juridique, Edition générale » (éditeur : Lexisnexis ; abréviation « JCP G. »). 
réussir L2 droit

La doctrine est également très utile pour réaliser tes commentaires d’arrêt. Tu dois très rapidement développer un réflexe : lorsque tu as un commentaire d’arrêt à réaliser, tu dois aller voir les analyses d’arrêt publiées dans les revues doctrinales. Tu trouveras dans ces contenus de nombreuses informations, très utiles pour ton commentaire (évolution de la jurisprudence, points de vue critique, analyses). 

Bien sûr, tu pourras t’en inspirer pour établir ton commentaire. Mais, attention : tu ne devras en aucun cas recopier mot pour mot (sauf à citer tes sources…). Le plagiat est légion dans les copies de 2e année ; il peut entrainer de lourdes conséquences pour celui/celle qui s’adonne à cette pratique. A bon entendeur…

3e règle d’or : dédramatiser avec le droit administratif

L’un de mes mantras est de ne pas écouter les personnes qui te disent que c’est impossible. Cette règle de vie s’applique plus que jamais au droit administratif : n’écoute pas ceux qui te disent que c’est chiant, que c’est pas intéressant… et surtout n’écoute pas ceux qui te disent que c’est impossible d’avoir la moyenne !

Pour la petite histoire, avant d’entrer en 2e année de droit, j’entendais ça de partout. C’est vrai que quand j’ai commencé le droit administratif, ça me plaisait pas du tout car mon prof ne rendait pas la matière intéressante. Je me suis donc mis à travailler de façon autonome, par moi-même, et j’ai essayé de me rendre la matière intéressante pour voir en quoi elle pouvait s’appliquer dans ma vie quotidienne. 

réussir L2 droit

Résultat : j’ai eu près 16 de moyenne en droit administratif aux 2 semestres avec notamment un 18 au partiel au S4 !!!! L’un de mes plus gros exploits. 

Alors, s’il te plaît, je t’en conjure : n’écoute pas les mauvaises langues. Si ton prof est génial, il te donnera sûrement le goût pour la matière. A l’inverse, si son cours est rébarbatif et monocorde, cesse d’aller en CM, bosse de façon autonome, et tu verras comme c’est intéressant ! 

Tu vas réussir ta L2 droit, j’en suis certain !

Je crois en toi.

Jurixio

Clique ici pour accéder à toutes mes fiches de révision synthétiques

Laisser un commentaire