Catégories
Conseils

TD en fac de droit : 7 conseils pour les réussir

En arrivant à la fac de Droit, vous découvrez un nouveau fonctionnement. Vous avez des « TD » (travaux dirigés). Mais c’est quoi un TD ? C’est un moment privilégié en compagnie d’un(e) chargé(e) de TD pendant lequel le cours magistral sera approfondi et la méthodologie juridique travaillée.

Les matières à TD peuvent peser plus lourd sur la balance en termes de coefficients, voici 7 conseils pour bien réussir vos TD en droit ✨.

Qu’est-ce qu’un TD en Droit ?

En arrivant à la fac de Droit, on peut vite se sentir perdu, stressé par ce tout nouveau fonctionnement, ces TD, CM, majeures mineures, chargé(e) de TD…

Bref, ce nouvel univers mérite qu’on s’y intéresse de plus près pour mieux en comprendre les attentes. Le fonctionnement des travaux dirigés en Droit, ces séances de mise en application concrète de la théorie étudiée en CM, n’aura plus de secrets pour vous.

Comment fonctionnent les TD en Droit ?

Le TD correspond à l’application concrète du cours dispensé en amphi. Toutes les matières assorties d’un TD sont des « majeures » (ou des fondamentales). Les TD à l’Université constituent des moments privilégiés pour l’étudiant.

  • Privilégiés, car un(e) chargé(e) de TD compétent(e) donnera corps et âme pour permettre aux intéressés de comprendre la théorie étudiée dans les matières majeures correspondantes.

💡 D’ailleurs, qui sont les chargés de TD ? Il s’agit de professionnels comme des avocats ou des notaires ou des étudiants en doctorat (aka doctorants).

  • Privilégiés car ces séances se déroulent en petit comité.

Vous retrouverez la salle de classe de type lycée plus appropriée aux échanges et interactions que l’amphi. Un groupe de TD compte généralement entre 25 et 30 étudiants (parfois un peu plus aussi…).

  • Privilégiés car les TD aident à comprendre et approfondir la majeure concernée.

Par exemple en L1 Droit vous pouvez avoir des TD de droit constitutionnel qui accompagnent le cours du même nom. Lors de ces séances, vous pourrez mieux comprendre l’intérêt d’apprendre toutes ces époques historiques : elles ont permis de faire évoluer les sociétés et leurs institutions. Quant au TD de droit des personnes, il vous aidera à y voir plus clair lorsqu’il s’agit de mettre en pratique les règles relatives à la protection des majeures.

En L2 Droit, vous serez ravi(e) de pouvoir profiter d’un TD en droit administratif pour accompagner la théorie étudiée en cours magistral, l’analyser et l’approfondir. De même, le TD en droit des obligations vous permettra d’étudier des situations pratiques afin de savoir quand et comment demander la nullité d’un contrat.

Bref, vous l’aurez compris, chaque année vos matières majeures (parfois au choix) seront accessoirisées d’un TD pour permettre leur meilleure compréhension et approfondissement.

Les matières à TD sont en moyenne assorties de 10 séances de TD (l’une pourra constituer ce qu’on appelle le « contrôle continu »). Chaque séance dure 1h30 (sauf le contrôle qui peut durer 3h00).

  • Chaque TD compte dans la moyenne de « l’Unité d’Enseignement » (UE) de la matière, mais généralement le coefficient est moins élevé que le CM.

Vous pouvez avoir un TD qui vaut 40% contre un CM qui en vaut 60% (mais du 50/50 est encore pratiqué dans certaines facs de Droit).

Par exemple, si vous avez 12 de moyenne en TD, il vous faudra au moins 5,2 au CM pour avoir 10 à l’UE (et donc la valider).

  • Dans chaque TD vous aurez des notes qui dépendent des modalités d’évaluation prévues par l’Université.

Mais vous aurez généralement des devoirs maison à rendre, un ou plusieurs contrôles continus (qui généralement constituent une sorte d’examen blanc en prévision du partiel de fin de semestre), parfois des notes d’oral ou de participation.

L’objectif de ces séances sera que vous soyez prêt à passer le partiel de fin de semestre, c’est-à-dire que vous maîtrisiez la méthodologie et les grandes thématiques du cours.

Comment se passe une séance de TD en Droit ?

Lorsque vous arrivez en TD il faut (c’est impératif) avoir préparé la séance avec sérieux. Chaque TD aura un déroulement différent en fonction de l’enseignant en charge mais vous retrouverez toujours :

  • Les « fiches » de TD (ou plaquettes, fascicules…) :

Il s’agit d’un document envoyé ou remis par le chargé de TD à l’étudiant. Ce fascicule est généralement composé :

  • D’un ou plusieurs exercices juridiques (dissertation, cas pratique ou commentaire d’arrêts) ;
  • De document à étudier (doctrinaux à analyser ou arrêts à ficher) ;
  • Parfois de références bibliographiques (qui vous servent pour approfondir les thèmes).

Chaque plaquette porte sur un thème spécifique à la matière, par exemple, en L2 vous pouvez avoir un TD qui porte sur « les avant-contrats ».

💡 Lors de chaque séance, le chargé de TD est susceptible de ramasser l’exercice qui était à réaliser pour vous mettre une note.

  • Un contrôle :

Le contrôle (galop d’essai, khôlle) est prévu pour vérifier vos connaissances et votre maîtrise de la méthodologie. Il se déroule généralement en cours de semestre et a parfois un coefficient plus élevé que les devoirs maison ou notes d’oral.

  • Une correction :

De manière générale, le chargé de TD apporte des éléments de correction, tant à l’exercice à réaliser, qu’aux analyses des documents. Ces moments sont précieux car vous pouvez échanger, proposer vos points de vue et même poser des questions.

Ils vous permettent de mieux comprendre les attentes méthodologiques et d’approfondir vos connaissances de la matière.

td fac de droit

Comment réussir ses TD en Droit ?

Les TD peuvent peser lourd dans la balance et conditionner votre réussite. Les travailler sérieusement est essentiel, car c’est grâce aux travaux dirigés que vous pourrez maîtriser la méthodologie juridique indispensable à la réussite des études de Droit.

Avec de la régularité, de l’implication, de la préparation, de la méthode, de l’entraînement et de la participation, vous réussirez vos TD à tous les coups.

La régularité 

S’imposer un travail régulier est indispensable pour réussir à la fac de Droit (et ailleurs). La charge de travail peut être très importante, et la laisser s’accumuler ne fera qu’apporter du stress supplémentaire.

Il faut s’imposer une discipline pour travailler régulièrement afin de réaliser toutes les séances de TD, oui, toutes. Pourquoi ? Parce que chaque séance porte sur un thème spécifique d’une part, et surtout parce qu’elle est une occasion supplémentaire de s’entraîner à la méthodologie d’autre part.

Aussi, travailler avec assiduité vous permettra de revoir votre cours au fur et à mesure. Cette implication vous assure un gain de temps pour la suite du semestre (et pour les révisions lorsque la période du contrôle continu qui arrivera sans prévenir).

💡 Vous pouvez profiter de ces séances de TD pour pratiquer la méthode de la répétition espacée pour mémoriser sur le long terme votre cours qu’il s’agit de revoir votre cours à intervalles.

L’implication

S’impliquer ne se limite pas à être présent en TD. Certes, s’y rendre est essentiel, mais se limiter à une présence physique sera insuffisant. Soyez connecté émotionnellement avec vos cours (sans exagérer). Vivez le TD. Ne prenez pas des notes sans savoir de quoi il s’agit. Lorsque vous assistez à un TD, soyez attentifs.

Lorsque vous prenez la correction du TD comprenez-la. Elle ne doit pas simplement être prise pour ensuite être copiée et collée à tous les exercices suivants. La méthodologie est une méthode de raisonnement qui vous permet d’être rigoureux et clair. Si vous transposez le corrigé du chargé de TD à tous les devoirs, vous n’avez aucun raisonnement.

L’implication ne se limite pas à la porte de TD. Après la séance il est pertinent de l’intégrer à votre CM pour la revoir et apporter les précisions nécessaires au cours.

La préparation

Les TD se préparent. Tentez d’arriver en TD sans avoir étudier le thème et voyez comme vous serez reçu(e) par le chargé de TD (parfois, il ne s’en rendra pas compte oui… Mais généralement, il le voit, ici, je pense à mes étudiants en L1 😉).

Être régulier (conseil 1) vous aidera à bien vous organiser dans vos temps de travail et votre manière de procéder pour parvenir à pouvoir préparer toutes les séances de TD.

Pour que la préparation soit productive, il faut être stratégique. Voici quelques conseils pour être le plus efficace possible.

1. Avant de vous lancer dans l’analyse et la réalisation de l’exercice, il faut :

  • Repérer le thème du TD, souvenez-vous, chaque séance porte sur une thématique spécifique ;
  • Lire le cours qui y est lié, autant maximiser vos connaissances sur le sujet avant de procéder à son étude approfondie ;

De cette manière, vous évitez de perdre du temps par la suite à tergiverser sur internet dans l’espoir de trouver les réponses au cas pratique à réaliser… En réalité, elles sont dans votre cours, commencez donc par le commencement !

  • Sélectionner des manuels, ils vous aideront à approfondir la thématique et mieux résoudre votre exercice ;

Parmi ces livres, vos codes devront être en première ligne. Pourquoi aller chercher « offre de contrat caducité » sur internet alors que tout est dans le Code civil, et vous y trouvez surtout la jurisprudence. Souvent les exercices de TD sont inspirés d’arrêts de principe ou d’espèce que vous pouvez trouver dans les codes, fabuleux non ?

  • Revoir la méthodologie, c’est elle qui vous permettra d’atteindre la ligne d’arrivée en bonne place.

Réaliser le TD n’est pas réciter le cours vu en CM (le chargé de TD le connaît aussi). C’est utiliser ses connaissances pour appliquer le Droit. Autant bien revoir la méthodologie, surtout au début de vos études, pour saisir les attentes.

2. Au moment de vous lancer dans la réalisation du TD, il faut :

  • Lire le sujet principal du TD (l’exercice) : n’hésitez pas à surligner les éléments importants et dresser les liens que vous pouvez avec le cours précédemment relu.

Il s’agit de l’analyser et de le critiquer : quelle(s) question(s) soulève-t-il ?

  • Étudier tous les documents de la plaquette : ils vous aideront à mieux saisir le sujet principal et le résoudre.

Encore une fois, tout est à votre portée. Pourquoi donc ouvrez-vous internet ?

L’étude des documents vous permettra d’apporter plus de hauteur à vos propos et d’approfondir ce que vous avez vu en CM. Profitez-en.

S’il s’agit de documents doctrinaux, faites des résumés de ce qu’ils évoquent et inscrivez-les dans le contexte du cours.

S’il s’agit d’arrêts, réalisez les fiches d’arrêt. Vous les retiendrez mieux et vous travaillez votre méthodologie par la même occasion. L’idée étant de comprendre pourquoi le juge a rendu une telle décision (conséquences), comment il est parvenu à cette solution (raisonnement) et quel est son intérêt (portée).

  • Effectuer des recherches.

Ne vous limitez pas au contenu de la plaquette lorsque vous désirez aller plus loin (reprenez les manuels sélectionnés).

Développer votre culture générale et juridique ne pourra que vous faire gagner des points en plus, car vous aurez des données supplémentaires pour étoffer votre raisonnement.

En bref, il vous faut le cours, la méthodologie, des livres, la plaquette de TD (avec ses documents) et des recherches supplémentaires pour réussir vos TD à tous les coups.

Cette réussite ne se limite pas à la note que vous allez avoir mais à la manière dont vous allez mémoriser les informations sur le long terme et les utiliser pour raisonner. Vous êtes de futurs professionnels du Droit, pas des machines à réciter des infos !

  • Rédiger le TD en passant par un brouillon au préalable pour travailler la méthodologie (on y vient dans le prochain conseil).

La curiosité

Pour réussir ses TD en Droit et plus globalement la curiosité est essentielle. Elle vous poussera à aller toujours plus loin, à approfondir (ce qui est l »objectif des travaux dirigés à l’Université) et à conforter vos connaissances.

Ce sont les recherches que vous allez réaliser qui vous permettront d’assouvir cette curiosité :

  • Sur les bases de données juridiques Dalloz, Lexis360, Lextenso ou encore LamyLine (Google n’est pas votre meilleur ami) ;
  • À l’aide des manuels sélectionnés.

Ces investigations doivent porter sur toutes les questions qui vous viennent à l’esprit. Ne les mettez pas de côté, elles vous permettront de mieux saisir les enjeux du thème.

Aussi, en procédant de cette manière, vous favorisez la mémorisation des éléments, gain de temps assuré ⏳!

La méthodologie 

Le TD vous permettre de la (re)voir et de l’appliquer. Il ne s’agit pas ici de vous faire un énoncé développé à propos de la méthodologie juridique mais de vous donner des conseils pour la mobiliser correctement.

La méthodologie ne correspond pas à des cases vides à remplir mais plutôt à une marche à suivre pour avoir un raisonnement intelligible.

Lorsque vous réaliser un exercice de TD quel qu’il soit vous devez démontrer votre capacité à analyser un problème. L’idée est d’y apporter une solution (que vous ne trouverez pas sur internet, car le raisonnement est avant tout personnel, mais il doit être juridique).

Pour exploiter la méthodologie juridique :

1.   Commencez par prendre une feuille de brouillon sur laquelle vous allez noter tous les mots-clés relatifs au sujet (quel qu’il soit, y compris un cas pratique). Ces termes vous aideront à cibler le problème et donc à dégager une problématique.

Un TD en Droit constitue l’occasion d’appliquer votre cours. En d’autres termes, il s’agit de l’utiliser pour régler des problèmes. Si vous achetez un tournevis, ce n’est certainement pas pour expliquer son histoire à vos amis, non ? C’est la même chose pour le cours.

2.   Faites le lien entre ces mots-clés, le sujet et le cours. Notez les connaissances qui s’y rapportent sur une autre feuille de brouillon.

S’il s’agit d’un texte ou d’un arrêt, pensez bien à relever toutes les idées qui y sont développées en quelques mots.

3.   Dégagez une problématique à laquelle vous pouvez répondre de manière structurée (en deux ou plusieurs temps).

Sortons du cadre juridique. Vous devez étudier le temps. Au regard des problématiques climatique et environnementale divers vous finissez par demander : fait-il beau aujourd’hui ?

4.   Apportez une réponse brève à la question que vous venez de soulever.

Il y a du soleil (I) mais les températures restent basses (II). Cette réponse signifie qu’il fait beau, certes, mais que les températures viennent atténuer cette affirmation. Vous ne vous contentez pas de dire que le soleil est un astre ici, mais vous utilisez vos connaissances à propos du soleil pour sous-entendre qu’il fait beau ! Voilà la nuance entre réciter et utiliser le cours.

5.   Tracez deux (ou plus*) colonnes au brouillon, chacune correspondra à une partie de votre réponse. Intégrez-y les éléments dégagés au point 2.

*S’il s’agit d’un cas pratique, vous aurez certainement besoin de plus de 2 colonnes.

6.   Traduisez ces éléments en termes juridiques.

C’est à ce moment-là que vous devrez coller aux exigences méthodologiques formelles (intitulés, introduction, pas de conclusion etc.).

L’entraînement 

L’entraînement va de pair avec tout ce qui vient d’être développé. C’est à force de réaliser des exercices que vous progresserez et parviendrez à atteindre la réussite que vous êtes venu(e) chercher ici pour vos TD en Droit.

Il faut réaliser tous les exercices. Ils constituent tous des chances de vous améliorer.

Un athlète n’ira pas à la compétition sans un entraînement intensif. C’est la même chose pour vous. Qui va à un marathon en regardant simplement la veille un documentaire à propos de Kényan Eliud Kipchoge ?

Évidemment, faire tous les exercices ne signifie pas les rédiger intégralement. Vous pouvez parfois vous contenter d’un plan détaillé.

La participation 

Participer vous aidera à rester actif émotionnellement en TD, à mieux retenir et à vous faire remarquer.

Parfois les chargés de TD mettent des notes de participation. Autant donc en profiter pour avoir des points facilement, votre avenir est à la clé. Aussi, participer vous permettra de poser des questions si toutefois des points n’étaient pas clairs. N’oubliez pas, les TD sont des moments privilégiés !

La participation ne se résume pas aux interventions orales. N’hésitez pas à rendre des devoirs. Cela peut peser sur la balance.

Voici nos meilleurs conseils pour vous aider à réussir vos TD en Droit. Peut-être même qu’un jour vous voudrez devenir chargé(e) de TD à l’Université 🤓.

Laisser un commentaire